Le jeune Malien sans-papiers devenu célèbre en sauvant la vie d’un enfant à Paris, a reçu mardi à la préfecture de Bobigny le récépissé régularisant sa situation. Il s’agit d’une première étape avant d’obtenir la nationalité française.