Le parquet national financier a ouvert lundi une enquête sur Alexis Kohler, numéro 2 de l’Élysée, soupçonné de conflit d’intérêts. L’association anticorruption Anticor a dénoncé les liens étroits qu’il entretient avec l’armateur italo-suisse MSC.