Sous la menace d’une nouvelle mise en examen, Tariq Ramadan est entendu, mardi, par les juges pour la première fois depuis son incarcération début février pour deux viols présumés que l’intellectuel musulman conteste.