Plusieurs victimes et familles de victimes de l’attentat du Bataclan réclament l’ouverture d’une enquête sur l’absence d’intervention des militaires présents sur place le 13 novembre 2015.