Des chercheurs américains et danois ont mis au point un test sanguin qui prédit le risque de naissance prématurée avec une efficacité de 80 %. Décrit comme simple et peu coûteux, ce test n’est pas encore sur le marché.