Des chercheurs français ont identifié trois nouveaux virus de la famille des Pandoravirus. Leur génome contient beaucoup de gènes orphelins, qui codent pour des protéines n’ayant pas leurs homologues dans le monde vivant.