Après l’Assemblée nationale, le Sénat a adopté jeudi la réforme de la SNCF qui entrera en vigueur dès le 1er janvier 2020. La contestation, par les syndicats de cheminots, du projet controversé, pourrait néanmoins se poursuivre.