Laurent Wauquiez a fait preuve de fermeté en se séparant de Virginie Calmels, première vice-présidente des Républicains. Mais en la remplaçant par Jean Leonetti, un juppéiste pro-européen, rien n’a en réalité été tranché.