Les syndicats réformistes de la SNCF, CFDT et Unsa, ont rejeté la proposition de la CGT de poursuivre la grève en juillet, actant la fin du mouvement unitaire entamé le 3 avril.