Dans les peintures ou dans les cosmétiques, mais surtout dans les produits alimentaires, le dioxyde de titane est partout. Et depuis quelque temps, les scientifiques émettent des doutes quant à son innocuité. Ainsi une étude le soupçonne-t-elle d’être responsable des diabètes de type 2.