Après une surveillance de plusieurs mois, la DGSI a arrêté samedi soir 10 individus liés à l’ultradroite française soupçonnés de préparer des attaques contre des symboles de l’islam ou des musulmans.