Le tabac d’abord, puis l’alcool, une mauvaise alimentation, et enfin l’obésité sont les quatre facteurs principaux en France des 40 % de cancers qui seraient “évitables”.