Des chercheurs de Harvard proposent une formulation d’insuline sous forme de traitement oral pour éviter les injections quotidiennes que subissent les diabétiques. Il a fallu résoudre deux problèmes : la sensibilité de l’insuline à l’acidité gastrique et sa mauvaise absorption intestinale.