L’indoléamine 2, 3-dioxygénase (IDO) est une enzyme surexprimée chez les personnes atteintes d’obésité, de diabète ou encore d’hypercholestérolémie. Une série d’expériences menées chez la souris indique que son activité, associée à un microbiote intestinal particulier, serait directement responsable de l’apparition de ces troubles.

ebiet
mer, 07/04/2018 – 10:31