Les fraises et les tomates sont parmi les fruits les plus consommés au monde. Pourtant, de nombreuses personnes y sont allergiques. Des allergies qui, selon deux études scientifiques, pourraient être minimisées.