Environ 800 personnes, selon la préfecture du Val-d’Oise, ont défilé samedi à Persan et Beaumont-sur-Oise pour dénoncer les lenteurs dans l’enquête sur la mort d’Adama Traoré, mort en juillet 2016 à 24 ans pendant son interpellation.