Lors de son audition à l’Assemblée nationale, le ministre de l’Intérieur, Gérard Collomb, s’est défendu de toute faute dans l’affaire Benalla, et renvoyé la responsabilité d’éventuels manquements au préfet de police et au cabinet d’Emmanuel Macron. Mais pour les députés qui l’ont entendu, le numéro deux du gouvernement n’a répondu à toutes les questions.