Les avocats d’Alexandre Benalla ont indiqué, lundi, dans un communiqué de presse, que leur client était “abasourdi par l’utilisation médiatique et politique de son action du 1er mai 2018 sur deux fauteurs de trouble qui agressaient les policiers”.