Le porte-parole du gouvernement, Benjamin Griveaux, a fustigé lundi les “fantasmes” construits, selon lui, autour de l’ex-collaborateur du président de la République Alexandra Benalla, afin de “construire une affaire qui n’en est pas une”.