Christophe Castaner a signifié, mardi, devant la commission d’enquête du Sénat, la procédure de licenciement lancée contre Vincent crase, chargé de mission à l’Élysée et présent aux côtés d’Alexandre Benalla le 1er mai.