Selon des chercheurs britanniques, l’acidification des océans pourrait rapidement atteindre des niveaux sans précédent. D’autres alertent sur les effets néfastes que cela aura sur la vie marine.