Au Royaume-Uni, un essai clinique vise à tester l’utilisation d’une greffe de cellules souches pour des patients atteints de la maladie de Crohn. L’idée est de « rebooter » le système immunitaire pour qu’il cesse de réagir contre les bactéries du microbiote.