C’est la plus importante épidémie de fièvre charbonneuse en France depuis une vingtaine d’années : depuis le mois de juin, 50 animaux sont morts dans 28 exploitations de bovins, équidés et ovins du département des Hautes-Alpes.