Le Français arrêté à Marseille, suspect numéro un dans l’attaque du Musée juif de Bruxelles, s’est radicalisé en prison, en France, avant de rejoindre la Syrie en 2013. L’homme a évoqué la tuerie dans une vidéo retrouvée dans ses affaires.