L’ancien ministre du Budget a été exclu, mardi, du Parti socialiste. Une décision qui intervient alors que doivent être présentées mercredi les grandes lignes du projet de loi de moralisation de la vie politique, qui suscite déjà les critiques.