Une nouvelle structure anatomique a été identifiée dans le système immunitaire. Elle apparaît à la surface de ganglions lymphatiques et servirait à combattre des infections déjà connues de l’organisme. Cette découverte pourrait avoir des applications dans l’élaboration de nouveaux vaccins.