L’intelligence artificielle deviendra-t-elle le futur Big Brother des Big Datas médicaux ou bien représente-t-elle une promesse d’un nouveau challenge médical au service de l’humain ?