Le PDG du numéro un mondial du luxe a retiré mercredi sa demande de naturalisation belge et répété son “attachement à la France”. Bernard Arnault, qui dit n’avoir jamais envisagé l’exil fiscal, aurait “sous-estimé les conséquences de sa démarche”.