Les produits ménagers, du moins les plus classiques d’entre eux, polluent notre intérieur. Des chercheurs suggèrent aussi qu’en influant sur les microbiotes intestinaux, ils pourraient être responsables de l’obésité de nos enfants.