Sans pavillon ni port pour accoster les 58 migrants à son bord, l’Aquarius, initialement en route vers Marseille, reste dans l’attente. De son côté, le gouvernement français a suggéré, mardi, que le navire débarque les occupants à Malte.