Dans un discours sonnant comme une réponse à Donald Trump, le président français a prôné mardi le dialogue et le multilatéralisme pour régler les crises profondes. Il a aussi plaidé en faveur d’un “nouvel humanisme”.