Plusieurs centrales syndicales manifestent mardi pour la première fois depuis la rentrée. Elles protestent contre la politique sociale d’Emmanuel Macron, qui selon elles “fragilise les plus faibles, les précaires et les plus démunis”.