Des orages brefs, localisés et très violents, accompagnés de pluies intenses, comme ceux qui ont touché l’Aude : les “épisodes méditerranéens” s’annoncent de plus en plus fréquents et potentiellement plus intenses d’ici la fin du XXIe siècle.