D’après la Fédération internationale des droits de l’Homme (FIDH), plusieurs Français, membres de l’EI, ont réduit en esclavage et violé des femmes yazidies en Irak entre 2014 et 2017. L’ONG demande à la justice française d’enquêter.