Des études affirment que les accouchements à la maison entraînent davantage de complications. Et les médecins sont globalement très réticents à l’idée. Mais des travaux montrent aujourd’hui que les bébés qui naissent à la maison se lancent dans la vie avec un microbiote plus fort.