Le parquet national financier souhaite qu’un procès pour “favoritisme” soit tenu pour Claude Guéant ainsi que pour d’autres anciens collaborateurs de l’ex-président Nicolas Sarkozy dans l’affaire des sondages de l’Élysée.