L’auteur de “Porteur de cartable”, Akli Tadjer, était invité dans une classe de terminale dans le nord de la France, vendredi, pour expliquer son roman, objet d’un rejet de la part d’élèves qui s’assument comme racistes.