La maladie de Lyme se transmet par la morsure de tique, un animal dont le cycle de vie dépend des conditions climatiques. Une hausse de 2 °C des températures devrait augmenter de 20 % le nombre de cas de Lyme aux États-Unis au milieu de ce siècle.