Jawad Bendaoud est de retour au palais de justice de Paris. Après sa relaxe en première instance en février, il est rejugé, à partir de mercredi, pour avoir logé deux jihadistes des attentats du 13 novembre 2015, dont l’un des cerveaux présumés des attaques.