Pour la première fois, une étude montre l’existence de recombinaisons génétiques dans le cerveau. Le processus qui utiliserait une enzyme transcriptase inverse peut générer des milliers de variants du gène APP, qui est impliqué dans la maladie d’Alzheimer.