Le projet de réforme pénale de Christiane Taubira a été adopté en première lecture mardi par l’Assemblée nationale. Ce projet supprime les peines plancher et crée la contrainte pénale, une alternative à la prison.