Les “Gilets jaunes” ont pris une place importante dans le discours d’Emmanuel Macron sur la transition énergétique, mardi. Il a dit éprouver “de la compréhension” pour eux, mais a insisté sur “l’alarme environnementale”.