On considère généralement que l’ADN mitochondrial n’est hérité que des mères. Mais une nouvelle étude a trouvé une transmission de l’ADN mitochondrial paternel dans trois familles indépendantes.