A la Faculté des sciences du sport de Dijon, l’équipe de Romuald Lepers analyse les effets d’un mode de contraction musculaire différent de celui utilisé par un effort classique : il présente l’intérêt de peu solliciter les activités cardiaques et respiratoires tout en apportant un bénéfice réel sur la fonction musculaire. Un atout majeur pour permettre à certains patients et aux personnes âgées d’avoir une activité physique.

QuiTuSais
jeu 29 nov 2018 – 11:11