Au lendemain d’une troisième journée de mobilisation des “Gilets jaunes” à travers la France et émaillée de violences à Paris, une réunion d’urgence a eu lieu dimanche à l’Élysée. L’opposition critique la gestion de la crise.