Édouard Philippe a effectué lundi un marathon d’entretiens politiques deux jours après les violences qui ont entaché la manifestation des “Gilets jaunes” à Paris et entraîné des appels à la démission d’Emmanuel Macron et à la dissolution de l’Assemblée nationale. Voici les réactions de plusieurs chefs de parti après leur rencontre avec le Premier ministre.