Les députés de La République en marche sont en première ligne pour écouter les revendications des Gilets jaunes. Certains d’entre eux demandent des gestes forts, quitte à ébranler la majorité. La réunion de groupe, mardi, s’annonce électrique.