Les principaux syndicats des forces de l’ordre ont été reçus, mardi, par Christophe Castaner. Ils pointent le manque de moyens pour faire face aux violences croissantes en marge des mobilisations de Gilets jaunes et demandent plus de mobilité.