Alors que plus de 700 interpellations ont eu lieu en France, jeudi, en marge de la mobilisation des lycéens, la vidéo d’une interpellation collective à Mantes-la-Jolie suscite l’indignation d’une partie de la classe politique.