Le président français a appelé les grévistes à “arrêter” leur mouvement à la SNCF en raison des épreuves du baccalauréat qui commencent lundi. La CGT et Sud-Rail comptent, pour l’heure, maintenir la grève.